Astuces pour trouver un job sans expérience

Vous êtes un jeune diplômé. Pour vous, accéder au marché du travail est plutôt difficile, car vous n’avez aucune expérience professionnelle en entreprise. Toutefois, compte tenu de votre parcours, tout n’est pas perdu. Vous avez été le meneur de votre équipe de sport, vous avez participé à plusieurs concours, vous avez été un participant actif dans les activités de votre établissement…Pour ce faire, la manière de procéder est de valoriser tous ces acquis dans votre CV et votre lettre de motivation.

Mettre en avant vos passions

Vos activités sportives, vos loisirs ou encore vos responsabilités associatives peuvent être valorisés dans votre CV. Mais avant, il est nécessaire de se mettre à la place de l’employeur pour savoir quelles qualités il faut mettre en valeur. Sélectionnez vos passions en fonction du poste auquel vous souhaitez postuler.

Remplir intelligemment la rubrique Expériences

Choisissez les expériences qui ont un lien avec le travail que vous voulez faire. Les projets que vous avez réalisé au niveau associatif, sportif ou encore scolaire sont les bienvenus, si vous n’avez aucune expérience professionnelle en entreprise. A ceci, lorsque vous allez élaborer votre CV, il est plus judicieux de remplacer la rubrique « Expériences professionnelles » par « Expériences ».

Penser aux autres compétences

Si vous n’avez aucune expérience sur le poste que vous aimerez, attardez-vous par exemple sur les petits boulots d’été comme serveur dans un restaurant, main d’œuvre dans une usine. Ce sera toujours mieux que rien. A ceci, identifiez vos qualités acquises durant le job de vacances que vous avez réalisé, comme par exemple le respect de l’hygiène, le respect des consignes. Mettez-les en avant dans votre CV et votre lettre de motivation ou lors d’un entretien.

Mettre en avant vos qualités humaines

Appelées aussi « Soft skills », les qualités humaines sont les critères qui feront la différence dans le choix du candidat. Ces qualités peuvent être : le sens de l’écoute, l’adaptabilité, la créativité… Vous pouvez également associer vos soft skills aux activités extraprofessionnelles comme le sport, le bénévolat ou encore les autres loisirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *