Création d’entreprise : Ces conseils qui ont déjà fait leurs preuves

Même si nombreux sont les jeunes qui se lancent dans la création d’entreprise chaque année, très peu sont ceux qui réussissent. Quel était le problème ? Ils n’ont pas assez suffisamment analysé la situation avant de se lancer. Pour vous épargner les principales erreurs des débutants, suivez dans cette rubrique certains principes de base qui vous emmèneront sur la route du succès.

Connaitre vos points forts et vos faiblesses

La création d’une entreprise ne se fait pas en un jour. Vous devez monter votre entreprise étape par étape. Mais avant de se lancer, il faut se poser des questions sur vos différentes compétences et faiblesses. Quels sont vos diplômes ? Avez-vous la qualité d’un bon commercial ou gestionnaire ?… Cette série de questions vous permet déjà d’avoir une vue globale sur vos atouts ainsi que vos faiblesses.

Bien évaluer votre investissement propre

Dans un montage de projet, être capable d’évaluer votre situation financière est crucial pour la suite des choses. Durant la période de démarrage, vous ne serez pas tout de suite rémunéré. Il faut attendre quelques mois, voire même quelques années pour pouvoir récolter les premiers fruits de votre dur labeur. Si vous travaillez déjà dans une entreprise lors de la création de votre entreprise, le mieux est de garder encore votre poste jusqu’à ce que vous soyez financièrement indépendant.

Rechercher des collaborateurs

Pour augmenter leur chance de réussite, les jeunes entrepreneurs collaborent ensemble sur un même projet. Souvent pluridisciplinaire, l’association permet d’avoir une complémentarité lors d’une création d’entreprise. Toutefois, il faut que tous les membres de l’équipe aient la même vision de l’entreprise et soient en phase sur son développement futur.

Se faire accompagner par des organismes

Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous devez vous faire accompagner par un ou des organismes d’accompagnement tels que les chambres de commerce et d’industrie, les chambres de métiers et d’artisanat, les réseaux des jeunes ou encore les boutiques de gestion. Notez que la majorité de ces plateformes d’échange sont gratuites. En intégrant une coopérative d’activités et d’emploi ou un service d’incubation, vous pouvez tester la fiabilité de votre projet sans prendre aucun risque.

Participer à des concours de startups

Chaque année, il existe une multitude de concours qui sont organisés en vue de promouvoir l’entrepreneuriat des jeunes. Participez-en à un ou deux concours. Cela vous permettra d’avoir plus de motivation et de vous surpasser. Au cours de cette aventure, il se peut que vous soyez repéré, même si vous n’avez pas décroché les premiers prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *