Reprendre ses études à 40 ans : pourquoi suivre une formation professionnelle ?

Avec la formation professionnelle, l’employabilité et l’évolution de carrière sont les principaux mots d’ordre. Mais qu’en est-il de ces personnes qui ont donné 10 ou 20 ans de leur vie professionnelle et qui souhaitent changer de métier ou lancer leur propre affaire ? Retourner sur les bancs de l’école n’est pas vraiment évident à l’âge de 40 ans. Quelles formations professionnelles pour eux ?

Reconversion professionnelle : quand la formation continue oblige

Il faut garder en tête que la carrière professionnelle n’a rien de linéaire, même si parfois elle semble homogène. Il est rare actuellement de voir une personne qui consacre leur carrière professionnelle dans une seule entreprise. Avec l’arrivée des nouveaux métiers, les façons de travailler se transforment. Une reconversion professionnelle n’est plus un accident de parcours, c’est l’évolution de la vie professionnelle. Cependant, il est impossible de réussir une reconversion professionnelle sans une bonne initiation au nouveau métier. Les exigences changent selon le nouveau poste. Avec la transformation numérique, il est primordial pour le travailleur d’évoluer en fonction des nouvelles exigences du métier. La formation continue répond à l’envie d’acquérir de nouvelles compétences ou pour améliorer sa capacité de manager. Lors d’une reconversion professionnelle, elle est devenue indispensable.

Réapprendre à 40 ans ou à 50 ans : un vrai défi

L’instauration du CPF de transition fait partie des récentes réformes de la formation professionnelle. Ces changements accompagnent les projets de reconversion. Il n’est pas toujours facile pour ceux qui ont consacré leur vie dans une entreprise de s’adapter à ces processus. Contrairement à un jeune étudiant, un salarié de 40 ou de 50 ans doit faire face à de nombreux obstacles avant d’atteindre ses objectifs. Reprendre les bancs de l’école lors d’une formation continue n’est si évident pour une personne de 20 années d’expérience, et ce, même si cela promet une évolution professionnelle intéressante. Cependant, pour une reconversion professionnelle réussie, la formation professionnelle est une étape à franchir. Heureusement, il y a eu de l’évolution dans la manière d’enseigner. Avec les plateformes e-learning, l’apprenant ne sera pas plongé dans l’inconnu, puisqu’il peut profiter de son environnement habituel durant l’apprentissage.

La formation continue : une opportunité à saisir même à 40 ans

Une période d’adaptation est indispensable pour profiter d’une reconversion professionnelle réussie. Avec la formation continue, l’apprenant profitera d’un temps d’apprentissage beaucoup plus long. Elles n’interfèrent pas avec la vie professionnelle. L’apprenant peut même trouver un stage adapté à son âge et à son cursus après la formation. Ainsi à la fin de la formation, l’ancien salarié profite d’un nouveau diplôme et acquiert de nouvelles compétences et surtout il peut s’adapter à son nouveau travail. Suivre une formation continue est un très bénéfique pour l’apprenant, quel que soit son âge. C’est une phase à ne pas négliger pour être à la hauteur de sa reconversion professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *